Le « son »

Le « son » de Brian May s’articule autour de 5 éléments essentiels.

 

LA GUITARE :

Il n’est pas évident d’avoir le son BM sans avoir une Red Special. Cette guitare a la particularité d’avoir des micros très typés (tri-sonic Burns) . Ces trois micros sont gérés indépendamment par deux switchs un off/on et un phase/hors phase. Ces 6 switchs permenttent d’obtenir une palette de son impressionnante. La maitrise technique de cette guitare est une première étape avant d’obtenir le son. Le potentiomètre volume et tone joue un role essentiel dans la construction du son , il permet de nuancer les effets mais aussi de profiter a plein régime d’un autre élément essentiel dans la chaine de construction « May » la pédale treble booster.(photo Guyton guitar)

La Red Special originale a été crée par Brian lui même avec l’aide de son père (1963). Cette guitare est le resultat d’un travail conséquent et dispose de quelques éléments de récupération  (certaines piéces du vibrato proviennent d’une mobilette, le manche a été créé a partir d’une pièce de bois d’une ancienne cheminée)

Plusieurs modèles officiels ont été commercialisé. Notament les Guild dans les années 80/90 (modèle que j’affectionne particulièrement ! ), les burns jusqu’a 2001 (modèle assez cheap mais qui après tout convient très bien a qui sait jouer !). Puis à partir de 2001 les Brian May Guitars ainsi que RS Guitar (USA) et les KZ guitar works (Japon). La BMG semble tenir toute ses promesses, elle a un prix « abordable » pour une qualité et finition sans reproche.

PEDALE TREBLE BOOSTER :

Cet élément est de même primordial dans la construction du « son Brian May ». Cela va de la Range Master aux derniers modèles de chez Fryer. Je vous conseille de jeter un oeil sur le site Brian May Central . Une review assez complète des différents modèles utilisés vous permettra de vous faire une idée sur l’entendue des pédales commercialisées. Pour ma part si vous disposez d’un budget serré je ne saurais trop vous conseiller de vous lancer dans le DIY. De nombreux modèles d’une qualité irréprochable sont disponibles pour quelques dizaines d’euros (voir la section Les liens). Photo Treble boosters Fryer

L’AMPLI :

Le Vox AC30TBX ou TB . Rien d’autre à ajouter ! Si ce n’est que Brian a l’habitude de monter l’ampli a fond afin de bénéficier au maximum de la chaleur de ce dernier. En live il utilise un mur de Vox. Attention les oreilles ! (photo Greg Fryer website)

 

 

LE MEDIATOR :

Une piece de sixpence. Elle n’est plus en circulation depuis 1980 mais se trouve un peu partout (ebay etc…). Brian trouve les médiators plastiques trop souples… Attention a utilisé de façon décontracter si on ne veut pas se râper les doigts !

 

 

LE JOUEUR !

C’est évident !  Tout est dans les doigts et le talent ! (photo queenconcerts.com)

(3820)

2 réflexions au sujet de « Le « son » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *